Imprimer les messages du sujet "Olivier nier"


Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 14/06/2015 à 18h32 par jeje38

C'était pour dire qu'olivier nier quitte massy pour signer à romans et c'est donner pour objectif de faire remonter le club en prod2 d'ici 2 ans !

Jeje66

Posté le 14/06/2015 à 19h05 par seth

par contre des bruits courent que serge lairle (vu sur rugby federal) viendrait de temps en temps donner des conseils pour le jeu d avant
si cela est vrai je ne pense pas que ce serait une bonne chose pour bourgoin
notre chantier devant est deja tellement important qu il ne permet pas de voir une personne qui ne serait pas a 100 %
J espere que ces dire sont faux et sans fondements

Posté le 14/06/2015 à 19h09 par LauLau

Tien ,tien, les clubs de la Drome sont ambitieux, car le voisin du ROC (La Voulte, Valence) a officiellement lancé son plan "objectif Pro D2" à 5 ans.

"Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles" (Oscar Wilde)

Posté le 14/06/2015 à 21h03 par seth

tres tres ambitieux meme
il y a un projet qui se monte de fusion
des clubs de la drome avec construction d un nouveau stade
meme si personnellement je pense que cela serait une erreur
(puis le damier cela a de la gueule et ce serait dommage de le voir disparaitre)

Posté le 15/06/2015 à 19h19 par LauLau

(citation)(nom)seth(/nom)tres tres ambitieux meme
il y a un projet qui se monte de fusion
des clubs de la drome avec construction d un nouveau stade
meme si personnellement je pense que cela serait une erreur
(puis le damier cela a de la gueule et ce serait dommage de le voir disparaitre)(/citation).

Perso je trouve cela moins une erreur que la fusion entre La Voulte et Valence.

Même s'il y a quelques kms de plus qu'entre Bayonne et Biarritz et après quelques siècles de rivalité, il y a aujourd'hui un vrai développement économique commun.
Et la création d'un stade, par exemple, sur le site de la nouvelle gare TGV serait un signe fort de parité.

"Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles" (Oscar Wilde)