Imprimer les messages du sujet "En direct du club...."


Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 08/05/2018 à 11h38 par dooome

C'est un bilan très convenable pour une saison qui était assez incertaine de toute façon. Les blessures et la perte d'objectif "montée" ont fait perdre le fil, et le CSBJ aura réalisé un parcours très honorable.

On a hâte d'avoir des nouvelles des recrues et des poules de Fed1 pour la saison prochaine.

L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections...

Posté le 14/05/2018 à 17h44 par P38110

http://www.csbj-rugby.fr/actualites/152/les-apprentis-contre-la-suisse-m20-ea-rajon

Tomber est permis ; se relever est ordonné. - Proverbe russe

Posté le 25/05/2018 à 15h07 par Ryo

Les inconvénients de finir la saison fin avril et que le club soit mieux géré (apparemment), ben que c'est long l'intersaison !!!
Pas d'infos sur les recrues, sur les abonnements, heureusement que l'on a les travaux de la tribune piscine a se mettre sous la dent !
C'est long !!!!

Indestructible, Inoxydable, Authentique, Inébranlable, Incassable j'en passe et des meilleurs : Voila le CSBJ!!

Posté le 16/06/2018 à 22h03 par Ryo

Interview intéressante du Pres' :
https://www.lessor38.fr/henri-guillaume-gueydan-l-homme-qui-veut-redonner-de-l-envie-au-csbj-22187.html

Indestructible, Inoxydable, Authentique, Inébranlable, Incassable j'en passe et des meilleurs : Voila le CSBJ!!

Posté le 17/06/2018 à 12h28 par Tibet38

Intéressant effectivement ce discours simple mais rempli de bon sens et de clairvoyance.
Merci Ryo.

"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends."
Nelson Mandela.

Posté le 17/06/2018 à 14h43 par JP26

intéressant nous apprenons pas mal de chose sur le présent et l avenir du csbj.
en tout cas rassurant et réaliste.

Posté le 28/06/2018 à 15h24 par daniel

La nouvelle tribune avance (trouvé sur la page fb du club)


Posté le 01/07/2018 à 14h27 par romain

JP26 a écrit : intéressant nous apprenons pas mal de chose sur le présent et l avenir du csbj.
en tout cas rassurant et réaliste.

Oui intéressant comme article.
On apprend que les nouveaux patrons du CSBJ on brûler 700.000€ pour clôturer la saison.
Dur dur, l'apprentissage de la gestion d'un club .
Dommage que cet argent ne serve pas à démarrer la nouvelle saison.

Posté le 01/07/2018 à 19h13 par Titi

Apparemment c'était ça ou on ne repartait pas, on ne va quand même pas commencer à le critiquer là-dessus...

Perso j'attends de voir le début de saison, à la fois sportif et en coulisses, pour me faire une première idée. C'est du travail de l'ombre, de toute façon...

Dans la vie, il y a deux sortes de personnes. Il y a ceux qui emmerdent le monde, et ceux qui cliquent. Moi, je clique...

Posté le 01/07/2018 à 19h56 par romain

Titi
C'est pas une critique ,C'est une constatation,
Heureusement qu'ils s'y sont collés.

Posté le 02/07/2018 à 12h13 par antoine

romain a écrit : Dur dur, l'apprentissage de la gestion d'un club .
Dommage que cet argent ne serve pas à démarrer la nouvelle saison.

certes mais eux au moins il semble qu''ils aient trouvé le pognon, et en dépit des boulets qui savonnent la planche , alors que les autres d'avant, eux ce qu'ils faisaient ressemblait plus a de la cavalerie qu'autre chose

Posté le 02/07/2018 à 15h40 par Bob

Je pense que ce qu'il manque (aussi) au CSBJ depuis quelques années, c'est un commercial compétent, expérimenté, et affairé exclusivement à cette unique tâche que la recherche de nouveaux et multiples partenaires et la fidélisation des partenaires plus anciens et/ou historiques.
Pour cela, je pense qu'il faut savoir cibler (petits et gros partenaires potentiels, PME/PMI, collectivités, grandes surfaces), démarcher les clients, vendre des contrats sous de multiples formes, mener des actions commerciales lors de manifestations événementielles pour y promouvoir l'image du club (ex : Business Event à Lyon où on y voit le LOU et OYO, mais pas le CSBJ) bref, avoir un commercial disponible et pas multi-tâches au sein du club.

Posté le 02/07/2018 à 19h43 par dooome

Bob a écrit : Je pense que ce qu'il manque (aussi) au CSBJ depuis quelques années, c'est un commercial compétent, expérimenté, et affairé exclusivement à cette unique tâche que la recherche de nouveaux et multiples partenaires et la fidélisation des partenaires plus anciens et/ou historiques.
Pour cela, je pense qu'il faut savoir cibler (petits et gros partenaires potentiels, PME/PMI, collectivités, grandes surfaces), démarcher les clients, vendre des contrats sous de multiples formes, mener des actions commerciales lors de manifestations événementielles pour y promouvoir l'image du club (ex : Business Event à Lyon où on y voit le LOU et OYO, mais pas le CSBJ) bref, avoir un commercial disponible et pas multi-tâches au sein du club.

C'est un débat qui dure, celui de "bien" vendre le club. Etant moi même commercial, je confirme qu'il est primordial de bien connaître et valoriser le "produit CSBJ". Après, est-ce que le club doit prendre un salarié ou une entreprise spécialisée dans la valorisation du sportif ? Pour ma part, puisque le club est en Fed1 et sous forme d'asso, je pense surtout que c'est aux dirigeants de "réseauter" et d'amener des partenaires/sponsors, comme on le fait dans tous les clubs amateurs.

Ce qui est surtout à vendre, c'est le panneautage autour du terrain, les places en package pour des sponsors (qui amèneront une hausse du remplissage et de la conso autour des matchs), les évènements caritatifs/institutionnels (importants pour une asso) et il faut s'inspirer des métiers de "stadium manager". L'avenir est là, faire vivre le stade avant/pendant/après le match, et en marge sur des évènements.

L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections...

Posté le 02/07/2018 à 21h12 par Dany07

Je crois comme doome, que dans l'immédiat il faut faire avec les moyens du bord.
C'est à dire mieux utiliser les moyens énumérés par doome et directement utilisables.

Souvenons d'un temps pas si lointain où Couturas, dont ce n'était pas le rôle, prenait avec lui 4 ou 5 joueurs pour aller très adroitement passer une demi journée dans l'entreprise Machin ou l'entreprise Dutruc.
Au retour, Couturas n'avait pas obligatoirement enrôlé un nouveau sponsor, mais il était certain que chez Machin ou chez Dutruc on allait suivre le devenir du CSBJ et peut-être prendre l'envie d'y participer.

Posté le 02/07/2018 à 22h09 par Titi

Ca fait un sacré moment que je dis qu'il ne faut pas sous-traiter ce genre de choses, et apparemment on tombe enfin sur un président qui a pigé...

Dans la vie, il y a deux sortes de personnes. Il y a ceux qui emmerdent le monde, et ceux qui cliquent. Moi, je clique...