Imprimer les messages du sujet "En direct du club...."


Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 22/06/2019 à 09h15 par gilles08

Ce jugement est une bonne nouvelle , j' espère que toutes les casseroles et des magouilles de l' époque Manier , Haffner et Mac clintock et consorts vont bientôt se terminer..... Quand à Levast ,s' il était prestataire de services , je ne vois pas comment il pourrait être requalifier en salarié !!! je ne suis pas un spécialiste du droit . on parle de cette affaire mais je pensais que certaines personnes des anciennes équipes dirigeantes faisaient l' objet de poursuites ? où en est on ? vivement que l' on tourne la page de ces années peu glorieuses dans la gestion du club !! comment as t on pu les laisser faire?? alors que l' on voyait bien que c' étaient des ...... pensons à l ' avenir sans oublier ce qui s' est passé.. on va peut être pouvoir dégager une enveloppe pour 2 joueurs supplémentaires pour moi indispensable , un 2 ième ligne et un 8 puissant , on est beaucoup trop léger devant.....

Posté le 22/06/2019 à 09h21 par antoine

TRES TRES bien ! tant mieux pour le club qui va pouvoir avancer et tant pis pour levast qui non seulement a perdu son procès donc de l'argent,

son avocat "MAITRE romuald PALAO voudrait aller en cassation " Evidemment !! les avocats la plupart du temps ne sont là que pour essorer financièrement leur clients , surtout quand il veulent masquer leurs échecs alors qu'ils se posent comme de grands cabinets spécialisés dans le sport ! ils te font croire que tu va gagner mais c'est jamais eux qui payent les pôts cassés !

Posté le 22/06/2019 à 09h30 par antoine

gilles08 a écrit : Ce jugement est une bonne nouvelle , j' espère que toutes les casseroles et des magouilles de l' époque Manier , Haffner et Mac clintock et consorts vont bientôt se terminer..... Quand à Levast ,s' il était prestataire de services , je ne vois pas comment il pourrait être requalifier en salarié !!!

ça ce sont les joies de notre justice , ou chaque virgule peut changer la donne , il était prestataire de service , mais avait dit il pour seul client le csbj , dès lors il a cherché a faire requalifier sa fonction en salarié , et comme lorsqu'il a signé le contrat ,mannier son grand pote du moment, était président encore quelques jours de l'assoce en même temps que de la sasp le temps qu'il démissionne de l'assoce, il a essayé d'impliquer l'association actuelle car du coté SASP c'était grillé suite au dépôt de bilan ! je trouve ça tous simplement abjecte du point de vue de la morale que d'exploiter un petit détail pour "VOLER" l'argent de l'assoce actuelle et qui n'y était pour rien alors que celui qui l'a mit dans la panade c'est son pote de l'époque ,

Posté le 22/06/2019 à 09h34 par romain

gilles08 a écrit : Ce jugement est une bonne nouvelle , j' espère que toutes les casseroles et des magouilles de l' époque Manier , Haffner et Mac clintock et consorts vont bientôt se terminer..... Quand à Levast ,s' il était prestataire de services , je ne vois pas comment il pourrait être requalifier en salarié !!! je ne suis pas un spécialiste du droit . on parle de cette affaire mais je pensais que certaines personnes des anciennes équipes dirigeantes faisaient l' objet de poursuites ? où en est on ? vivement que l' on tourne la page de ces années peu glorieuses dans la gestion du club !! comment as t on pu les laisser faire?? alors que l' on voyait bien que c' étaient des ...... pensons à l ' avenir sans oublier ce qui s' est passé.. on va peut être pouvoir dégager une enveloppe pour 2 joueurs supplémentaires pour moi indispensable , un 2 ième ligne et un 8 puissant , on est beaucoup trop léger devant.....

L'instruction semble close.
Le procès vraisemblablement en fin d'année.
L'association va bien avoir besoin de l'argent qu'elle n'aura pas eu à payer à Levast.
Enfin après le club pourra penser à l'avenir.

Posté le 22/06/2019 à 12h31 par Dany07

Antoine nous dit que Levast est en train de se faire essorer par son avocat.
Antoine a parfaitement trouvé le mot juste.
Il s'agit bien d'essorage et c'est maintenant à Levast de comprendre qu'il doit stopper l'essoreuse et surtout ne plus se laisser baratiner pour aller en cassation avec encore des frais d'honoraires et de procédure à payer.
En avril dernier, l'avocat en cause tentait de nous expliquer que l'Association avait récupéré l'actif de la SASP liquidée et que c'est à ce titre qu'elle avait une dette envers Levast.
Mais non, il est clair que l'Association n'a rien récupéré, d'autant plus qu'il n'y avait rien à récupérer.
L'association a pu continuer car elle est propriétaire de la licence CSBJ.
C'est sur ce point que Maître Romuald PALAO se plante complètement et entraine Levast dans son erreur. L'Association étant propriétaire de la licence, elle en est restée propriétaire, sans avoir a exercer la moindre action de récupération.
Et c'est tout, et c'est très simple, et la cour de cassation ne pourra jamais reprocher à l'Association d'exploiter une licence qui lui appartient de plein droit, et sans les casseroles bruyantes que la SASP avait fabriquées.

Posté le 22/06/2019 à 22h32 par 15grenouillards

Bien sûr je me réjouis de la tournure que prennent les événements, mais je trouve inquiétant le fait que la somme réclamée n'est pas été provisionnée comme tous le monde le pensait.

A 31 km du point culminant de l'Isère (pic Lory 4087m)

Posté le 23/06/2019 à 08h18 par gilles08

Levast est dans son rôle , il se défend .. je trouve le ton de son interview limite .. Il attaque Haffner mais il n' attaque pas Manier qui lui a offert 150 000 euros par an ! soit 12500 euros par mois pour être directeur sportif d' un club qui allait mal déjà financièrement , !! cette somme ne me parait pas sérieuse comme le salaire de Mac clintock comme entraineur.. on a fait n' importe quoi pendant quelques années.. Levast défend ces intérêts .mais il n' est pas convaincant .. et il n' aurait pas dû s' en prendre à la direction actuelle..pas de conseil à lui donner , mais on fait tous des mauvais choix dans la vie , il faut vite refermer ce tiroir plein d' embrouilles. et je souhaite à Levast de rebondir ailleurs et de passer à autre chose en lui souhaitant bonne chance .

Posté le 23/06/2019 à 08h36 par bariton

Quelqu'un peut il mettre l'interwiew complet en ligne ?
Merci

Posté le 23/06/2019 à 10h54 par didier 38

[URL]

didier

Posté le 23/06/2019 à 10h56 par didier 38

[URL]

didier

Posté le 23/06/2019 à 10h57 par Bedeau38

Le Daubé du jour

Tu ne dois pas juger mes choix si tu ne connais pas mes raisons

Posté le 23/06/2019 à 12h15 par dooome

gilles08 a écrit : Levast est dans son rôle , il se défend .. je trouve le ton de son interview limite .. Il attaque Haffner mais il n' attaque pas Manier qui lui a offert 150 000 euros par an ! soit 12500 euros par mois pour être directeur sportif d' un club qui allait mal déjà financièrement , !! cette somme ne me parait pas sérieuse comme le salaire de Mac clintock comme entraineur.. on a fait n' importe quoi pendant quelques années.. Levast défend ces intérêts .mais il n' est pas convaincant .. et il n' aurait pas dû s' en prendre à la direction actuelle..pas de conseil à lui donner , mais on fait tous des mauvais choix dans la vie , il faut vite refermer ce tiroir plein d' embrouilles. et je souhaite à Levast de rebondir ailleurs et de passer à autre chose en lui souhaitant bonne chance .

Il se bat comme tout salarié ou prestataire qui se sent cocu ou floué. Quelques arguments sont recevables. D'autres moins. Je suis assez d'accord avec Gilles08, il a perdu et il faut qu'il se vende ailleurs pour rebondir. C'est un bon, il a des compétences. Il n'est pas tombé au bon moment ni avec les bonnes personnes au CSBJ. Plus que de tes ennemis, méfie toi de tes amis, disait l'adage... Ses amis de l'époque l'ont planté.

Je ne suis pas sûr qu'il soit "Anti CSBJ", mais je le pense floué et surtout aigri de s'être fait avoir par l'ancienne direction. Il est une victime collatérale d'une gestion hasardeuse...

L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections...

Posté le 23/06/2019 à 13h14 par Tolo

Pour ma part je ne plains pas Levast ce n'est pas un saint, quand on aime un club( comme il l'a déclaré par voix de presse) on ne se permet pas de l'enterrer en lui demandant plus de 300000 euros devant les tribunaux.
J'espère que la justice ira au bout des affaires en cours pour punir tous ceux qui ont fraudés sur le dos du club et le couler.
.

Posté le 23/06/2019 à 13h42 par Jaliber

dooome a écrit :
gilles08 a écrit : Levast est dans son rôle , il se défend .. je trouve le ton de son interview limite .. Il attaque Haffner mais il n' attaque pas Manier qui lui a offert 150 000 euros par an ! soit 12500 euros par mois pour être directeur sportif d' un club qui allait mal déjà financièrement , !! cette somme ne me parait pas sérieuse comme le salaire de Mac clintock comme entraineur.. on a fait n' importe quoi pendant quelques années.. Levast défend ces intérêts .mais il n' est pas convaincant .. et il n' aurait pas dû s' en prendre à la direction actuelle..pas de conseil à lui donner , mais on fait tous des mauvais choix dans la vie , il faut vite refermer ce tiroir plein d' embrouilles. et je souhaite à Levast de rebondir ailleurs et de passer à autre chose en lui souhaitant bonne chance .

Il se bat comme tout salarié ou prestataire qui se sent cocu ou floué. Quelques arguments sont recevables. D'autres moins. Je suis assez d'accord avec Gilles08, il a perdu et il faut qu'il se vende ailleurs pour rebondir. C'est un bon, il a des compétences. Il n'est pas tombé au bon moment ni avec les bonnes personnes au CSBJ. Plus que de tes ennemis, méfie toi de tes amis, disait l'adage... Ses amis de l'époque l'ont planté.

Je ne suis pas sûr qu'il soit "Anti CSBJ", mais je le pense floué et surtout aigri de s'être fait avoir par l'ancienne direction. Il est une victime collatérale d'une gestion hasardeuse...

Je suis d'accord, il est aigri mais le CSBJ actuel n'a pas à payer pour ça... C'est Haffner qui l'a planté.