Imprimer les messages du sujet "En direct du club...."


Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 11/05/2021 à 13h37 par daniel

Article du dl

Qui est Adrien Pontarollo, la nouvelle pépite du CSBJ ?

Entré un peu avant l’heure de jeu dimanche soir à Narbonne, le demi de mêlée Adrien Pontarollo (20 ans) a épaté par son aplomb et son talent. Prometteur !

Lancé en Nationale à 20 ans, le demi de mêlée Adrien Pontarollo pourrait devenir l’une des révélations du CSBJ rugby à l’avenir.

La comparaison est complètement facile et elle a déjà traversé l’esprit de n’importe quel supporter du CSBJ rugby. Oui, Adrien Pontarollo rappelle à plusieurs égards Morgan Parra. Parce qu’ils jouent demis de mêlée tous les deux, qu’ils ont à peu près le même gabarit et qu’ils ont débuté très tôt en ciel et grenat, à un niveau où la jeunesse peut parfois être un frein à l’expression du talent, mais pas pour eux. On s’arrêtera là car l’histoire du sport a montré à plusieurs reprises à quel point comparer un jeune qui perce à l’un de ses illustres aînés peut être contre-productif.

Ce qui est certain, c’est que Pontarollo, 20 ans, est l’une des très belles promesses du club berjallien à son poste. Il l’a prouvé à nouveau ce dimanche soir sur la pelouse d’un prétendant à la Pro D2, le RC Narbonne (défaite 25-18 du CSBJ).
À l’origine du point de bonus défensif
Entré en jeu à la 56e minute, le natif de Bourgoin-Jallieu a rapidement trouvé ses marques aux manettes du pack et a su apporter sa vitesse et son dynamisme.

En fin de partie, c’est lui qui est à l’origine de l’essai de Rémi Gaborit, synonyme de bonus défensif, avec ce départ derrière sa mêlée petit côté et cette percée suivie d’un offload bien exécuté pour Kevin Chaudouard. « Je vois que ça s’ouvre, j’y vais, commente sobrement le jeune n° 9. J’arrive à passer les bras pour Kevin, qui récupère bien la balle. Mes coéquipiers m’ont dit que j’avais fait une bonne entrée, j’ai senti avant le match une grosse confiance de la part des mecs, c’est très rassurant. »

Ce qui a rassuré aussi “Ponpon”, son surnom dans le vestiaire berjallien, c’est qu’il connaissait déjà le célèbre Parc des sports et de l’amitié de Narbonne. En janvier 2020, il y avait déjà fait une bonne entrée (défaite 20-13), quelques semaines après ses grands débuts en ciel et grenat, contre Bédarrides, à tout juste 19 ans. « Par rapport à l’an dernier, je me sens plus en confiance, je connais mieux les systèmes de jeu et donc je joue de manière plus instinctive », explique celui qui s’entraîne depuis deux saisons avec le groupe pro.

Campeggia : « Il peut faire quelque chose de beau »

La bascule, le pensionnaire du centre de formation et de l’équipe Espoirs l’a aussi faite l’été dernier. Avec son coéquipier Mathéo Courbi (3e ligne, 20 ans), ils ont « dormi à la salle de musculation » pour reprendre les mots bienveillants du préparateur physique Mickaël Schlick. « Il fallait qu’on prenne en volume, commente Pontarollo. Je sens la différence dans les impacts. Mieux les absorber permet d’être plus lucide derrière. »

Avec sa vitesse, celui qui a aussi évolué à l’aile ou à l’arrière durant ses jeunes années a fait du bien au CSBJ. « On est content parce qu’il a fait une bonne entrée dans un match serré », analyse l’expérimenté demi de mêlée Mickaël Campeggia (37 ans), qui portait le brassard de coach dimanche. « “Ponpon”, c’est un jeune que j’apprécie vraiment parce qu’il est à l’écoute et respectueux. Pour la suite, il devra gagner en assurance, parce que c’est un mec réservé à la base et il devra travailler encore et toujours sa passe, comme tous les 9 du monde. Mais il peut vraiment faire quelque chose de beau au CSBJ. »

Posté le 11/05/2021 à 15h24 par Babou2606

Je viens de le récupérer de Facebook, le voici :


Posté le 11/05/2021 à 18h47 par dooome

Babou2606 a écrit : Je viens de le récupérer de Facebook, le voici :


Je n'aime pas non plus les comparaisons avec Parra (autre époque, autre rugby, etc...), mais quand même, il a cassé la baraque en 25 minutes ce Ponpon !!!
J'imagine (j'espère) que le CSBJ va lui faire signer un contrat pro bien verrouillé comme il faut, et qu'il pourra rentrer dans la rotation des demis de mêlée... Le talent et la qualité, ça n'a pas d'âge.

L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections...

Posté le 12/05/2021 à 08h03 par talon38

Il a tout à fait le profil pour faire un jiff dans un club d'un niveau supérieur, ça seront bien de vite lui proposer quelque chose

Posté le 13/05/2021 à 19h45 par Burno

dooome a écrit :
Babou2606 a écrit : Je viens de le récupérer de Facebook, le voici :


Je n'aime pas non plus les comparaisons avec Parra (autre époque, autre rugby, etc...), mais quand même, il a cassé la baraque en 25 minutes ce Ponpon !!!
J'imagine (j'espère) que le CSBJ va lui faire signer un contrat pro bien verrouillé comme il faut, et qu'il pourra rentrer dans la rotation des demis de mêlée... Le talent et la qualité, ça n'a pas d'âge.

C'est marrant tout ça quand même. La comparaison avec Morgan Parra , je me souvient d'un titre du Daubé lorsque Morgan avait joué sont 1er match à Rajon et qu'on venait de découvrir le bonhomme, c'était, " Parra c'est du tonnerre ! "
Et là , si ça ce trouve, on tient peut être le Pompon !

La tête dans le ciel du grenat dans le coeur

Posté le 18/05/2021 à 11h22 par Babou2606

Paule Ebeyer quitterait le club et c'est Pascal Papé qui deviendrait directeur sportif :

https://www.ledauphine.com/amp/sport/2021/05/18/pascal-pape-tout-proche-d-un-retour-au-csbj

Excellente nouvelle !!!!!

Posté le 18/05/2021 à 11h26 par bariton

Babou2606 a écrit : Paule Ebeyer quitterait le club et c'est Pascal Papé qui deviendrait directeur sportif :

https://www.ledauphine.com/amp/sport/2021/05/18/pascal-pape-tout-proche-d-un-retour-au-csbj

Excellente nouvelle !!!!!

Quand ce sera confirmé je saute de joie et traverse Bourgoin sur les épaules de Antoine

Posté le 18/05/2021 à 11h29 par Babou2606

Purée entre Tillous Borde et Papé qui ont connu tous les deux le haut niveau, ça va piquer les entrainements pour certains

Posté le 18/05/2021 à 12h10 par Berjaja

J'adore la photo de Papé que le Dauphiné libéré a mis , il semble ébloui par le projet ciel et grenat

Bien cordiaBlement

Posté le 18/05/2021 à 13h19 par daniel

Posté le 18/05/2021 à 13h41 par BB38

S'il quitte son poste de directeur de la formation au stade française pour prendre le sportif de CSBJ ce serait top effectivement.

Le mec doit encore savoir parler le Berjallien, le mec doit avoir des réseaux de fou et il a une autorité naturelle...le truc qui manque le plus au club actuellement.

Un laborieux, poste si important qui était vacant depuis tellement longtemps au club.

Posté le 18/05/2021 à 14h17 par chapezois38

bariton a écrit :
Babou2606 a écrit : Paule Ebeyer quitterait le club et c'est Pascal Papé qui deviendrait directeur sportif :

https://www.ledauphine.com/amp/sport/2021/05/18/pascal-pape-tout-proche-d-un-retour-au-csbj

Excellente nouvelle !!!!!

Quand ce sera confirmé je saute de joie et traverse Bourgoin sur les épaules de Antoine

Pas encore confirmé , mais une autre source :
https://www.rugbyrama.fr/rugby/nationale/2020-2021/pascal-pape-annonce-de-retour-a-bourgoin_sto8324843/story.shtml

Vous mettrez la photo de la traversée de Bourgoin sur ce forum ?

Posté le 18/05/2021 à 15h20 par number9

14H44 c'est officiel !!!

Coup de chapeau au Président qui barre le navire CSBJ de main de maitre.
Cette nouvelle va booster tout le monde, les jeunes de l'école de rugby, les sponsors, les supporters ...

Remercions également Mrs Obeyer et Thubert qui ont été là dans les années difficiles.
Ne l'oublions jamais.

Hâte de revoir les tribunes de Rajon pleines en septembre.

Posté le 18/05/2021 à 15h40 par Tibet38


"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends."
Nelson Mandela.

Posté le 18/05/2021 à 15h51 par gilles08

Super nouvelle !!! que du bonheur de revoir Pascal au csbj . que du bonheur ce retour , le président prend les bonnes décisions . bravo à lui et à son équipe ... voilà un staff qui a de la gueule !!! deux ans pour bien bosser pour atteindre la proD2.. le président écoute et tranche . c'est très bien .il est ambitieux . merci à Ebeyer qui a fait le ménage et redresser les comptes.. on a des mecs qui connaissent le haut niveau et le rugby sur le bout des doigts , vivement la saison prochaine .....sans covid bien sûr .. et chapeau Président !