Mondial 2023


Message

Bedeau38
Cadet

Voir plus


Date du message : mercredi 15 novembre 2017 à 15h43


LA FRANCE TIENT SON MONDIAL
Coupe du monde 2023 Rugby - La France tient son Mondial
Les fédérations et confédérations de World Rugby ont désigné mercredi la France pour organiser la Coupe du monde 2023. L'Afrique du Sud et l'Irlande étaient les deux autres candidates.

Tu ne dois pas juger mes choix si tu ne connais pas mes raisons

Message

seth
Minimes

Voir plus


Date du message : mercredi 15 novembre 2017 à 16h46


bonne nouvelle pour le rugby français
peut être qu'avec un peu de chance bourgoin pourrait récupérer un camp d'entrainement d'une des nations (petites ou grandes quelle quel soit )
cela ai toujours bon pour dynamiser un peu le rugby des campagnes
(pour le mondial 98 de foot la tour du pin était le camp de base de la Colombie)

Message

Dany07
Cadet

Voir plus


Date du message : mercredi 15 novembre 2017 à 18h46


Ouf !
C'était mal parti, mais le dénouement est heureux.
La coupe de rugby 2023 en France et l'année suivante les jeux Olympiques.
Comment demander mieux sur le plan des évènements sportifs ?

2023 est encore un peu loin, mais c'est bien car cela laisse du temps aux hautes instances du rugby français pour laver son linge sale.

Et je souhaite aussi que Pierre Rajon soit un camp d'entrainement affecté à une équipe de cette compétition mondiale.

Message

Titi
Modos

Voir plus


Date du message : mercredi 15 novembre 2017 à 21h28


Dany07 a écrit :

2023 est encore un peu loin

Pas tant que ça, imagine-toi que la charnière Dupont-Belleau, qui a joué les Blacks samedi dernier, aura 27-28 ans... demain commence maintenant.

Dans la vie, il y a deux sortes de personnes. Il y a ceux qui emmerdent le monde, et ceux qui cliquent. Moi, je clique...

Message

Berjaja
Espoir

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juin 2022 à 13h12


Apparemment de gros problèmes de "management" au Groupement france 2023

extraits de l'article de l'équipe de ce jour ( désolé pour la longueur des extraits , mais je suis très choqué de ce que j'ai lu)

Cette réunion, il l'a terminée en bas des escaliers dans une couverture de survie. Autour de lui, des collègues paniqués et du personnel de sécurité de la Maison de la mutualité, où se trouvent les bureaux du Groupement d'intérêt public (GIP) France 2023, en plein coeur de Paris. Les pompiers ont été appelés. Ils donnent des consignes par téléphone. « Il avait les yeux révulsés, c'était effrayant cette crise d'angoisse », racontent plusieurs témoins.

Depuis ce jour, il y a trois mois maintenant, ce salarié n'est plus revenu travailler au GIP France 2023. Il ne le peut pas. Sa santé est trop abîmée. Ce même jour, une jeune salariée, victime d'un burn-out (syndrome d'épuisement professionnel) et de crises d'anxiété liées au management du GIP, avait programmé son pot de départ. On lui a raconté ce qui était arrivé à son collègue, qu'il valait mieux reporter le pot. Il n'aura jamais lieu.

..../.....
Pour affirmer son autorité, Claude Atcher a besoin de dénigrer, de violenter verbalement. Il ne s'en cache pas. Il a pour habitude de dire que pour se faire respecter, il faut faire peur. Sa grande spécialité, c'est d'humilier devant tout le monde. Au début, son mécanisme consistait à prendre pour cibles les directeurs des différents services et puis c'est vite devenu tout le monde. »

..../.....
« Le travail n'est pas bien organisé, tout se fait dans l'urgence, avec des changements permanents de dates, de méthodes de travail, prolonge un autre. Les horaires de malade, les mails à pas d'heure, les coups de fil le week-end... Et si vous ne répondez pas, alors qu'il n'y a aucune urgence, on saura vous faire culpabiliser le lundi matin. Le droit à la déconnexion n'est pas du tout respecté.

..../....
D'après plusieurs salariés ou ex-salariés, il est arrivé qu'on réponde à quelqu'un demandant quelques jours de récupération après une période de plus de vingt jours de travail consécutif : « Euh, ça s'appelle l'événementiel, faut que tu t'habitues. » Au retour d'un week-end de repos, un autre se serait entendu dire : « Tu sais, faire le mort pendant tout un week-end (de repos), ne pas répondre, c'est moyen. »« Je ne voyais plus mes parents, je ne voyais plus mes amis, je n'avais plus de vie, assure ce collaborateur. Tout ça pour finir sous antidépresseurs, à payer des séances chez le psy qui m'ont coûté un bras. » Un autre raconte son premier arrêt pour un burn-out et puis, le moment de la reprise approchant, les insomnies, les crises d'angoisse. Son médecin traitant lui diagnostiquera, dit-il, un syndrome post-traumatique. Pour certains, c'était leur première expérience professionnelle : « Et ça finit en burn-out, en démission, en larmes. » D'une même voix, avec souvent les mêmes mots, la plupart parlent d'un immense gâchis, « parce que sur le papier, ce projet était formidable », souligne celui-ci. « C'était le rêve pour moi, j'adorais mes collègues, j'adore le rugby, j'adore mon boulot », insiste celle-là.
..../....

T'es qu'une sale petite conne », « pauvre merde », « t'arriveras à rien si tu ne te sors pas les doigts du cul ». Tous exposent les mêmes angoisses : « J'étais soulagé quand ça tombait sur quelqu'un d'autre que moi. Et après, je culpabilisais pour celui ou celle qui avait pris. » Un jour, un salarié a été tellement malmené et choqué qu'il s'est fait pipi dessus.

Bien cordiaBlement

Message

daniel
Admin

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juin 2022 à 14h16


J'espère que suite à cette article il va y avoir enquête et que cet énergumène sera viré

Message

antoine
Junior

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juin 2022 à 18h57


Quel delicieux personnage que ce claude atcher, puisqu'il passe en correctionnelle su'il se prenne le max, et ensuite viré ca lui apprendra a parler aux gens

Message

dooome
Modos

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juin 2022 à 21h08


antoine a écrit :

Quel delicieux personnage que ce claude atcher, puisqu'il passe en correctionnelle su'il se prenne le max, et ensuite viré ca lui apprendra a parler aux gens

J'ai lu cet article aujourd'hui. Ce qui est décrit est effroyable, et au-delà de ce cas, c'est le reflet de ce qui se passe dans nombre d'entreprises. Il convient de sonder la Ministre des sports puisque (je suppose), le GIP est financé par des deniers publics...

Le journal "L'équipe" a lancé depuis longtemps un combat anti Laporte et ses lieutenants (don Atcher fait partie). Petit à petit, ils distillent leurs dossiers (très riches d'infos et de témoignages), et ça ira crescendo jusqu'à la RWC. Le clan Laporte crie à l'acharnement, les journalistes font leur job d'information. Les tribunaux se régalent déjà. Et, même si Bernie a plein de pouvoir, plein d'amis et de réseaux, le nombre de dossiers sombres ou louches commence à être important...

L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections...

Message

jeje38
Junior

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juin 2022 à 21h14


Salut comme on dit la roue tourne halte aux escros !

Jeje66